Booster vos mots-clés grâce à un bon emplacement

L’optimisation d’un site web nécessite normalement la définition d’une liste d’expressions stratégiques ou de mots-clés sur lesquels le propriétaire du site veut se positionner dans les gros moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo). Il faut préciser qu’un référencement SEO n’est pas une option si l’objectif n’est pas d’atteindre un but précis : augmentation des ventes, de la popularité, des téléchargements, etc.

Il est préférable d’avoir une bonne position sur une liste restreinte avec des mots-clés bien ciblés que d’avoir une quantité d’expression qui ne retient pas les visiteurs sur la page.

Bien choisir les mots-clés

L’objectif en référencement SEO doit ainsi être la recherche du trafic par le moyen de la qualité du site. Un internaute va sur un site recherche en effet pour voir ce que le propriétaire lui propose. C’est pourquoi le positionnement, le choix, la fréquence d’utilisation des expressions-clés sont très importants. Le choix des mots-clés qui se porte sur l’activité du site permet d’éviter des requêtes concurrentielles.

Les expressions et les mots-clés doivent représenter le contenu des articles qui répondent aux requêtes et aux recherches des internautes, c’est pourquoi il est important de faire le bon choix. Il existe d’ailleurs des logiciels spéciaux comme Market Samuraï ou Google Adwords pour les trouver facilement.

3 critères doivent être pris en considération avant d’en choisir : la qualité, la quantité et la convoitise générée par les mots-clés.

– La qualité du trafic générée par l’expression

Cette condition représente l’adaptation de l’offre c’est-à-dire du contenu proposé par le site internet à la recherche du visiteur, donc son mobile.

– La quantité du trafic engendrée par l’expression

Ce critère correspond en général au nombre de fois où l’internaute saisit le mot-clé. Cela correspond en d’autres termes au trafic qu’il peut générer vers le site concerné et vers ses concurrents.

– La convoitise suscitée par l’expression

Ce critérium renvoie au nombre de plateformes internet qui souhaitent se positionner sur la même expression. Plus il y a des sites qui veulent se positionner à partir d’un même mot-clé, plus la tache est difficile puisqu’il faut noter qu’il n’y a que 10 places sur la première page de résultat.

Se positionner à partir de ces expressions

Le « titre » reflète le contenu de la page web. Il est généralement composé de termes résumant les diverses articulations de l’article. Si un ou plusieurs mots sont identifiés comme étant des mots-clés, il est primordial que ces expressions se trouvent dans le corps du texte.

Ils doivent également se retrouver dans la méta « title » et la méta description. Les mots-clés secondaires permettent normalement aux moteurs de recherche de rattacher facilement la page à plusieurs « corpus » (un ensemble de pages traitant le même sujet).

C’est essentiel pour que la page puisse apparaître plusieurs fois dans de nombreuses requêtes. Elle risque d’être difficile à classifier et de ne pas être rattachée à des corpus intéressants si elle n’a pas ce contenu ou ces mots-clés déclinés.

L’utilisation des outils de planification est indispensable même si certains nécessitent d’être complétés par un générateur de champ lexical. Leur mode de fonctionnement est simple puisqu’il suffit d’entrer le premier terme et c’est l’outil qui propose les expressions alternatives.

La fréquence d’utilisation des mots clés

La densité des expressions-clés est un facteur essentiel pour bien positionner le site dans la meilleure place des résultats de recherche. Il s’agit ainsi du pourcentage des mots-clés qui apparaissent dans un article.

Il existe certains outils qui permettent de calculer et d’analyser leur densité. La plupart des webmasters optent pour une densité comprise entre5 et 8 % mais il n’y a aucune règle absolue dans ce sens.

Cependant il faut savoir que l’utilisation abusive peut finalement pénaliser la page ou même la faire enlever de l’indexation. C’est pour cela qu’il est conseillé de choisir une densité comprise entre 5 et 8 %, en tout cas de ne pas dépasser la barre de 11 %.

Il ne faut pas hésiter à essayer différentes densités pour trouver ce qui est le mieux adapté dans un contexte. Le référencement naturel n’est ni une vérité absolue ni une science exacte, mais il requiert par contre une certaine connaissance en ce qui concerne les différentes méthodes à appliquer.

Le caractèreà utiliser

La mise en forme d’un article apporte une lisibilité optimale à tous les contenus d’une page internet. Cette méthode doit au moins faire partie de la stratégie d’un rédacteur web pour être efficace dans ce domaine.

Les mots mis en italique ou en gras servent à indiquer aux internautes tous les éléments-clés de la page web. Cela leur permet d’affiner et de retrouver l’information qu’ils convoitent. Ce procédé est naturel puisque l’expression saisie par le chercheur pour faire sa demande apparaît toujours en gras dans la liste de résultat.

La mise en forme, en gras ou en italique, de certains éléments donne plus de valeur à ces mots pour les moteurs de recherche. Le Bot de Google ne sait pas quelle expression joue un rôle important dans le texte, sa mise relief permet d’indiquer le mot ayant une valeur significative.

Il est possible de mettre le mot-clé principal en gras et cela ne doit pas se faire plus d’une fois tous les 150 mots. Certaines expressions synonymes et connexes peuvent également apparaître en italique ou en gras si elles sont importantes et si elles concernent le sujet de la page.

La couleur des polices, les hyperlienset le soulignage

La plupart des internautes et des blogueurs savent que souligner et mettre les mots-clés en couleurs différentes est bien plus profitable en SEO. Selon certains webmasters, le soulignage augmente souvent le temps de lecture.

Les visiteurs survolent souvent les textes lorsqu’ils recherchent des informations. L’utilisation des balises de formatages permet aux visiteurs de rester longtemps sur le site puisqu’ils agissent comme un ralentisseur pour les lecteurs.

En ce qui concerne les hyperliens, les mots-clés permettant d’avoir accès à d’autres pages sont mis en relief. Il est important de retenir qu’ils contribuent à l’accroissement du trafic et leur sélection doit répondre à quelques critères rigoureux.